Biographie

Herbert Flack – IMDb www.imdb.com

Une Tendre Brute avec une carrière impressionnante

Herbert Flack est né tout près d'Anvers en juin 1949, quatre ans après la Libération, d'un père britannique et d'une mère flamande. Il était formé comme acteur au Koninklijk Vlaams Muziekconservatorium (Conservatoire Royal Flamand) à Anvers, direction théâtre, dont il est sorti en 1971 avec grande distinction. En 1987 il a participeé aux workshops de Delia Salvi (Actors Studio L.A.) à Amsterdam.
Sans jamais perdre son charme de jeune premier, il a acquis une grande maturité artistique. Fasciné par la langue, il s'est montré un maître des mots et des rythmes dans une danse qui peut refléter la réalité, la faire resurgir ou vaincre. Grâce à cet art, sa vie se partage entre le théâtre et le cinéma.

Un Séducteur sur Scène

Pendant vingt-cinq ans, Herbert Flack a fait partie de la troupe du Koninklijke Nederlandse Schouwburg (Théâtre Royal Néerlandais) à Anvers, où il a joué les rôles principaux dans des pièces classiques ainsi que contemporaines. Il a été Treves dans The Elephant Man (Pommerance), Boris dans Les enfants du soleil (Gorki), Nico dans Pauvre Flandres (Clark), Henry VIII dans Thomas More (Bolt), Ripafratta dans Mirandolina (Goldoni), James Carmichael dans La Fille sur la Banquette Arrière (Slade), Kittel dans Ghetto (Sobol) Gennadi dans La Foret (Ostrovski), Vershinin dans Les trois Soeurs (Tsjechov), et Sultan Saladin dans Nathan le Sage (Lessing).

Il a eu souvent le plaisir de jouer le rôle du séducteur irrésistible, de Don Juan à Don Quichotte. Il était l'amant dans Mariage de Sang (Lorca), et il a apprivoisé des sorcières en tant que Petruchio (Shakespeare). Comme jeune premier, il a conquis des filles de bonne famille, comme Fientje Beulemans dans Le Mariage de Mademoiselle Beulemans (Fonson & Wicheler). Dans Woyzeck (Büchner), il était le Tambour-Majeur, et dans Les Femmes Savantes (Molière), il était Trissotin. En tant que Dracula (Tiller) il a puré le sang frais.

Toujours est-il que Herbert Flack est loin d'abandonner la scène !
Plus loin vous pouvez vous informer sur ses intentions dans le théâtre mais hors du KNS.

Star du Ciné

Herbert Flack n'est pourtant pas seulement une bête de scène comme l'illustre la liste impressionnante des films de long métrage dans lesquels il apparaît. Dans le monde du cinéma, il a fait son entrée comme jeune amant dans Vrijdag (Vendredi) (Hugo Claus). Dans Zaman (Lebon) il était un policier ambitieux. Il a fait une Odyssée d'Amour avec Pim de la Parra dans les Antilles Néerlandais. Dans Springen (Sauter) (De Decker), c'était lui le playboy. Sur un ton plus humoristique, il était le rival du célèbre comique flamand Urbanus dans Hector et Koko Flanel (Stijn Coninx), et le mari cocu dans la production néerlandaise De familie Flodder (Les Flodder) (Dick Maas). Récemment, on a pu l'admirer dans Film 1 (Piranha Blues), le début impressionnant et étonnant de Willem Walleyn.

Dans votre living

Herbert Flack est aussi apparu dans plusieurs des feuilletons télévisés les plus populaires sur les chaînes flamandes, françaises et néerlandaises, comme Medisch Centrum West , Wittekerke , Plantage Allee et Les Steenforts. En 1998, il était le héros dérailleé du célèbre feuilleton Diamant (d'après Jef Geeraerts) Maintenant que des mèches grises donnent une nouvelle nuance à son charme, il a littéralement trouvé sa place dans tous les foyers, suivant le soap quotidien populaire Thuis sur la chaîne national TV1.
Jusqu'à 2003 où il a trouvé une autre défiance dans le caractère du chef inspecteur Pieter Van In dans le policier « Aspe » de l'auteur le plus lu en Flandres Pieter Aspe.

La première série a connu un grand succès et a obtenu une grande part d'audience.
'Aspe' a été acheté et diffusé aux Pays-Bas par RTL4 et y jouissait également d'un grand succès.
En juillet 2009 la ZDF a acheté 3 épisodes de la première série ( Die Affäre Dreysse – Blaues Blut – Der Tote am Strand ) et les a diffusés avec succès.
Depuis plusieurs séries ont suivi. Vous pouvez en lire plus sous: AU SUJET D'ASPE

Et encore …

On ne s'en rends pas toujours compte, mais c'est la voix de Flack qui nous parle dans beaucoup de pubs de radio et télévision. Le sens commercial ne lui manque pas.

Les pieds sur terre et le cœur romantique, Herbert Flack est une personnalité exceptionnelle dans le milieu des acteurs. Il se démarque par sa nonchalance chique entre esthète et provocateur – ce qui vient sans doute de ses racines anglaises. C'est un homme du monde qui attire le regard des femmes.
Mais avant tout, c'est un acteur qui aime jouer, jonglant entre les règles traditionnelles du théâtre répertoire et contemporaines, se sentant à l'aise dans l'ancien monde du théâtre ainsi que dans le nouveau monde du film et de la télé.
Il maîtrise l'art de l'expression sous toutes ses formes, et y mêle sa propre expérience pour créer un vrai art de la séduction. Après tout, jouer au théâtre n'est-il pas séduire ?

Théâtre après le KNS :
Malgré son travail sur la télé, la microbe de théâtre restait dans son cœur. C'est pour ça, qu'il a commencé avec une monologue «FEMMES ! Itinéraire d'un séducteur … » de Jean-Philippe Arrou-Vignod, qu'il a traduit lui-même. Il a charmé plus de 45.000 de spectateurs (la plupart spectatrices) pendant deux saisons.

Après il a continué avec une comédie relationnelle « What Night is For » (A quoi sert la Nuit) avec sa co-actrice An Nelissen et mise en scène de Peter Perceval. Il a amusé et émotionné le publique sans effort pendant plus de 100 représentations.

Dans l'année Mozart 2006 Herbert Flack est rentré sur les planches avec la pièce de théâtre monumentale « Amadeus » de Peter Schäffer dans le rôle d'Antonio Salieri.
Plus de 40.000 personnes sont venus à Anvers, Gand et Hasselt pour acclamer ce spectacle fantastique. Herbert a brillé et a joué selon le journal De Standaard : « le rôle de sa vie » !

Après cette production à succès, Herbert Flack et le metteur en scène Bruno Van Heystraeten se sont retrouvés pour un classique du répertoire de théâtre international 'Cyrano de Bergerac', cette histoire d'amour légendaire du poète-soldat orgueilleux à l'organe olfactif énorme. Des costumes magnifiques, de grandes émotions et une distribution artistique supérieure, voilà les ingrédients pour une soirée de théâtre époustouflante.
Ce rôle semblait être écrit sur la peau d'Herbert et il a été acclamé à juste titre pour cette interprétation phénoménale.

'La Dame au petit chien', une nouvelle production, connaîtra sa première en janvier 2012.
Cette adaptation pour le théâtre par Claude Merle fait l'honneur à la nouvelle du virtuose Anton Tsjechov.
Dans cette production dirigée par lui-même, Herbert joue avec Katrien De Becker, une actrice talentueuse, connue du grand public de son rôle de June, dans le soap 'Familie' à la VTM.

D'un tout autre ordre il y a eu le défi de participer au concours de danse 'Sterren op de dansvloer' en janvier 2007. Sa partenaire de danse professionnelle Ellen Ekkart lui a enseigné tout un éventail de danses. Herbert s'y est montré de son mieux et a dansé à en perdre haleine.